Une nouvelle fois Michel LARIVE critique sans fondement le SMDEA dans un article publié dans la Dépêche du Midi du 3 juin 2021. Ce n’est pas la première fois et surement pas la dernière, au regard du calendrier électoral.

En effet, dans un courrier envoyé aux Maires de sa circonscription en novembre 2019 il avait déjà dressé une caricature du SMDEA.   

Les membres du conseil d’administration n’avaient pas manqué de réagir par un courrier du 18 novembre 2019, désormais publié sur le site internet du SMDEA.

Les administrateurs exprimaient leur stupéfaction face aux écrits de Monsieur LARIVE, mais aussi leur volonté de dialogue avec le député.

Ils rappelaient à Monsieur LARIVE que depuis sa création,  l’action du SMDEA est en permanence guidée par une volonté d’assurer un service public local de l’eau et de l’assainissement, sans délégation à un gestionnaire privé, par une volonté d’assurer la solidarité sur l’ensemble du territoire, par une volonté de développer durablement les territoires.

L’absence de réponse à ce courrier du 18 novembre 2019 est révélatrice de l’état d’esprit de Michel LARIVE.

Manifestement, Michel LARIVE préfère la caricature du SMDEA, du service public de l’eau et de l’assainissement en Ariège, à toute forme de dialogue avec les membres élus du conseil d’administration du SMDEA.

Michel LARIVE est décrit dans l’article de la Dépêche du Midi du 3 juin 2021, comme “un observateur attentif de la vie politique ariégeoise”.

Ce n’est pas ce que l’on attend d’un Député de la République représentant le département de l’Ariège.

Ce mandat constitue une responsabilité vis à vis des ariégeoises et des ariégeois.

Quelles sont les véritables prises de position du Député de l’Ariège sur ce sujet majeur?

Monsieur LARIVE a-t-il eu une action quelconque en matière d’eau pour le Département de l’Ariège depuis son élection?

Monsieur LARIVE a-t-il eu une action quelconque pour soutenir le service public local et solidaire de l’eau et de l’assainissement sur le département de l’Ariège ?

Monsieur LARIVE est-il venu à la rencontre des élus du SMDEA pour s’expliquer sur son fonctionnement?

La conclusion du courrier du 18 novembre 2019 à l’attention de Monsieur le Député demeure d’actualité :

L’eau et l’assainissement constituent des enjeux majeurs pour l’avenir du département, pour son développement, dans un contexte de raréfaction de la ressource, de réchauffement climatique, mais aussi avec de forts enjeux environnementaux.

Les membres élus du conseil d’administration considèrent qu’il serait désormais souhaitable que les parlementaires s’expriment pour faire connaître le résultat de leurs actions dans ces divers domaines”

L’eau est un sujet majeur pour le département de l’Ariège qui mérite mieux qu’une caricature du service public porté par les femmes et les hommes du département.

Un auteur américain a écrit “La différence entre le politicien et l’homme d’Etat est la suivante : le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération” James Freeman Clarke

Manifestement sur un sujet majeur pour notre département, l’eau, Monsieur LARIVE  prépare les  échéances électorales proches plutôt que s’intéresser au problème qui va se poser aux générations futures. A ce titre, il se comporte comme un politicien, plutôt que comme le représentant du département de l’Ariège.