SMDEA09 Syndicat Mixte Départemental de l’Eau et de l’Assainissement - Ariège Pyrénées

La dureté

La réglementation sur la dureté de l’eau potable

La réglementation ne fixe pas de valeur limite pour la dureté de l’eau, même si elle est mesurée lors des contrôles réalisés par les autorités sanitaires.

Les eaux potables sont classées selon leur degré de dureté. On trouve des eaux très peu dures (< 10 °F, soit moins de 40 mg/l de calcium), des eaux peu dures (de 10 à 20 °F, soit de 40 à 80 mg/l de calcium), des eaux dures (de 20 à 30 °F, soit de 80 à 120 mg/l de calcium) et des eaux très dures (> 30 °F, soit plus de 120 mg/l de calcium).

Toutes les eaux contiennent du calcium, mais à des concentrations variables. Il participe à l’apport quotidien nécessaire à notre organisme. Ainsi une eau dure peut être bénéfique à la santé car elle participe à la consolidation des os. Toutefois une eau trop dure peut causer l’entartrage des canalisations, quand une eau trop douce peut favoriser la corrosion.