SMDEA09 Syndicat Mixte Départemental de l’Eau et de l’Assainissement - Ariège Pyrénées

Les eaux usées

Les eaux usées, rendues impropres au rejet direct dans le milieu naturel, proviennent des équipements domestiques (éviers, lavabos, toilettes, lave-linge, lave-vaisselle) ou des industries.
Les eaux usées domestiques regroupent les eaux vannes et les eaux ménagères. Les eaux vannes proviennent des toilettes et peuvent contenir des germes pathogènes (risque sanitaire important). Les eaux ménagères proviennent elles, de tous les autres usages domestiques : toilette corporelle, nettoyage de locaux, lavage du linge, vaisselle, activités de cuisine etc.

Compétences du SMDEA

Le SMDEA est compétent pour entreprendre sur l’ensemble du territoire des communes adhérentes, l’étude, la réalisation, extension, amélioration, contrôle, entretien, exploitation et maîtrise d’ouvrage des équipements publics de collecte, de transport et de traitement des eaux usées : contrôle et entretien des systèmes d’assainissement non collectif.

En assainissement collectif, il intervient sur la réalisation de tous les aménagements, équipements et services nécessaires, sur la gestion du service assainissement collectif (collecte des eaux usées, épuration des eaux usées, transformation des boues et facturation aux abonnés).
 
 
 
En assainissement autonome, ou assainissement non collectif, il est compétent pour entreprendre le contrôle technique des systèmes d’assainissement autonomes existants sur son territoire.

Le contrôle technique comprend :
- la vérification technique de la conception, de l’implantation et de la bonne exécution des ouvrages d’assainissement non collectif,
- la vérification périodique de leur bon fonctionnement qui porte sur la vérification du bon état des ouvrages, de leur ventilation et leur accessibilité,
- la vérification du bon écoulement des effluents jusqu’au dispositif d’épuration,
- la vérification de l’accumulation normale des boues à l’intérieur de la fosse,
- la vérification de la qualité du rejet en cas d’un rejet en milieu hydraulique superficiel,
- la vérification du bon entretien des installations et notamment la vérification de la réalisation périodique des vidanges,
- la vérification de l’entretien des dispositifs de dégraissage,
- la facturation aux abonnés.

Cycle technique des eaux usées, cas de boues activées

Collecte des eaux usées
Les eaux usées sont collectées dans le réseau d’assainissement qui les amène jusqu’à la station d’épuration.

Dégrillage
L’eau traverse des grilles qui arrêtent les corps flottants et les gros déchets.

Dessablage et Déshuilage
Les sables et les graviers se déposent au fond des bassins et sont évacués, c’est le dessablage. Le déshuilage permet aux huiles et aux graisses de remonter à la surface pour être collectées.

Décantation primaire
L’eau épurée est séparée de la boue par décantation : les matières en suspension se déposent par simple gravité au fond des bassins, sous forme de boues, ensuite récupérées au fond par pompage.

Traitement secondaire
Le traitement secondaire élimine les matières organiques et les substances minérales en solution dans l’eau. Ce traitement peut être effectué par aération : l’eau séjourne dans un bassin à boues « activées » (qui contiennent des bactéries), ces bactéries consomment la pollution et en s’agglomérant forment des boues « biologiques » ensuite évacuées. Le traitement secondaire peut aussi être d’ordre physico-chimique : les éléments polluants sont transformés chimiquement.

Rejet en milieu naturel
Après traitement secondaire, l’eau est déjà épurée à 90%, elle est dite propre. Elle est alors rejetée en milieu naturel qui achève de résorber la pollution par épuration naturelle.
Il ne faut pas confondre eau potable et eau propre. Les eaux usées une fois épurées, deviennent des eaux propres mais ne sont pas des eaux buvables par l’homme.

Évacuation des boues
Les boues sont récupérées, évacuées et transformées en un produit stabilisé et sain : le compost.