SMDEA09 Syndicat Mixte Départemental de l’Eau et de l’Assainissement - Ariège Pyrénées

L’usine de compostage de boues d’épuration

Le principal déchet issu des stations de dépollution des eaux sont les boues de station d’épuration.

Sur l’ensemble du territoire du SMDEA, la production de boues s’élève à environ 10 000 tonnes par an. Depuis 2010, les boues sont traitées par co-compostage, qui est un procédé naturel et biologique de valorisation de la matière organique contenue dans les boues. Le produit obtenu est stabilisé, hygiénisé et semblable à un terreau riche en composés humiques.

Usine de compostage des boues de stations d’épuration
Usine de compostage des boues d'épuration Villeneuve d'Olmes

L’usine de traitement des boues est située sur la commune de Villeneuve d’Olmes.

 
 
 
 
 
 
 
 
Les principales étapes de la fabrication du compost sont rappelées ci-après :

1. Apport des matières premières

Elles sont déposées par camion bennes. Il s’agit bien entendu des boues de stations d’épuration, sous la forme pâteuse ou liquide, et des déchets végétaux et de bois.

2. Réception des boues

Le stockage des produits réceptionnés se fait dans un local étanche, fermé où les odeurs sont aspirées et traitées.

3. Déshydratation des boues liquides

Les boues liquides sont stockées dans une fosse étanche puis déshydratées pour être amenées à une siccité de 20%.

4. Mélange, dosage et stockage

Le mélange des co-produits et des boues se fait à l’aide d’une mélangeuse, dans le bâtiment de compostage. Les émissions gazeuses sont aspirées et traitées.
Le mélange est placé en cases de stockage aéré en attente de constitution d’un lot pour la fermentation.

5. Fermentation

Le mélange est introduit au moyen d’un chargeur dans un tunnel de fermentation qui est construit en béton. La durée de fermentation est d’une semaine. La température, l’hygrométrie et le taux d’oxygène sont contrôlés, le pilotage est géré par un programme informatique. Une partie de l’air est recyclée, le reste est traité avant mise à l’atmosphère.
Le tunnel reçoit environ 350 m3 de produit à composter.

6. Maturation

Maturation boues compostage SMDEA Ariège Lavelanet, Foix, Pamiers
A l’issue de la fermentation, le produit est mis en maturation pour une durée de 14 jours. Des enceintes fermées aérées assurent cette opération. Les éventuels gaz produits sont aspirés par la ventilation du bâtiment de compostage. Passé ce délai le produit brut est prêt pour le criblage.

7. Criblage
Criblage boues d'épuration, Syndicat départemental des eaux et de l'assainissement Ariège

Le compost produit contient encore des éléments contenant du bois ou branchage, qui ne se sont pas transformés lors de l’opération. Il doit être débarrassé de cette fraction par criblage qui permet d’avoir un compost fini.
Les refus de cette opération sont recyclés en tête de process.

8. Traitement de l’air

L’air vicié est envoyé sur une tour de lavage acide pour traiter les composés ammoniacaux, puis sur un biofiltre qui traite les composés sulfurés. L’ensemble du dispositif est télésurveillé (gestion d’alerte).

9. Stockage produit fini

Le stockage se fait par lot qui est ensuite analysé pour vérification de la qualité du produit avant d’être vendu.

La production de compost est de 2500 tonnes par an.
compostage des boues d'épuration Villeneuve d'Olmes SMDEA 09
Le produit obtenu, certifié NF U 44-095, est commercialisé auprès des agriculteurs du département.

Les avantages du compost sont multiples : par sa valeur amendante, il permet d’améliorer la structure des sols. Sa valeur fertilisante est particulièrement intéressante, car l’apport est complet en éléments nutritifs essentiels (Azote, phosphore, Potassium, oligo-éléments,etc…).

Le compost permet notamment de couvrir l’intégralité des besoins des plantes en phosphore.

Sur le plan environnemental, deux aspects sont remarquables :-
• l’apport en azote se fait sous une forme complexée qui se diffuse lentement vers la plante, et n’est donc pas lessivé par les pluies et entraîné vers les cours d’eau ou les nappes.
• L’amélioration de la structure du sol a permis de constater également une diminution des apports d’eau en arrosage d’environ 5 %.

Schéma traitement des boues d'épuration, assainissement SMDEA 09 Ariège